Le Mouvement Régénérateur

 

 Le Mouvement Régénérateur : ne rien faire


    Introduit en Europe par Itsuo Tsuda dans les années 70, le mouvement régénérateur se base sur la capacité innée que possède l’organisme, corps et esprit confondus, à retrouver de lui-même son équilibre.

   Cette capacité du système involontaire est présente en tout un chacun, mais elle a souvent beaucoup perdu de sa puissance originelle. La pratique du mouvement régénérateur aura pour effet de la réactiver.

   Le corps, après une période de « rodage » plus ou moins longue, va déclencher des réactions purement involontaires pour remettre en ordre tout ce qui peut l’être à l’intérieur de lui-même.

   Les verrous de l’esprit, résidus de notre histoire individuelle, conditionnement personnel, familial et social, seront eux aussi concernés par ce grand nettoyage interne.

   C’est un processus de dépouillement, menant peu à peu à la découverte d’un autre soi-même : sans que l’on fasse rien pour cela, le corps retrouvera souplesse et force, la respiration s’installera au fond du ventre, et un nouvel équilibre énergétique apparaîtra, avec le front frais et les pieds chauds.

   Dans la vie quotidienne on pourra être surpris par ses propres réactions, qui ne correspondront plus à ce que l’on avait pris jusqu’alors pour soi-même.

   Santé physique, équilibre psychologique, autonomie et capacité à vivre sa vie ne sont que les conséquences naturelles d’un réajustement central de la personne.

   Cette porte qui s’ouvre demande de traverser la peur de l’inconnu, d’abandonner la croyance selon laquelle il est important de contrôler tout ce qui se passe en nous. 

   Le lâcher-prise, c’est l’abandon à soi-même, c’est la confiance dans « l’intelligence du corps » et plus largement dans celle du « corps du monde ». ( Claude Vaux, mon formateur )

   Le mouvement régénérateur est basé sur la spontanéité. Spontanéité ne signifie pas pouvoir faire n'importe quoi, asséner un coup de poing ou une gifle à son partenaire. Non! Si un mouvement est spontané, c'est qu'il s'est débarrassé petit à petit des éléments inutiles pour la vie. Il est devenu si simple qu'il coïncide avec le mouvement qu'on exécute dans la vie de tous les jours, sans tension, sans fatigue. Le mouvement régénérateur est, en ce sens, une sorte d'épuration, et non l'acquisition d'une nouvelle habitude.  (Itsuo TSuda, créateur du Mouvement Régénérateur).

  

   Je pratique le Mouvement Régénérateur tous les 15 jours, le lundi soir de 19h 30 à 21h

« C’est au moment où je m’accepte tel que je suis
que je deviens capable de changer. »
Carl R. Rogers

Page suivante>>>



© 2016 - CERES

Retour à la page d'accueil Plan du site